La Percée
Au début du mois de janvier ou février 1429, une missive secrète arrive à Vaucouleurs par l’entremise de Colet de Vienne, médiateur et chevaucheur à la cour du dauphin. Suite à ce courrier, étrangement, Baudricourt accorde à Jehanne tout ce qu’il lui a refusé précédemment. Elle aura même son escorte, sa garde rapprochée composée d’hommes qu’elle connaît depuis son enfance, savoir Bertrand de Poulangy, Jean de Metz et leurs valets d’armes dont Jean de Dieulouard et Jean d’Aulon.
Avant de partir vers Chinon, elle devra se rendre accompagnée de Jean de Novelompont, porteur d'un sauf-conduit, au chevet du duc Charles de Lorraine qui souffre de la goutte et espère trouver en Jehanne une guérisseuse inspirée.
Après quoi, Jehanne reviendra hâtivement vers Vaucouleurs pour préparer son départ…

La teneur des contenus de notre prochaine vidéo « Saison 4, épisode 2 » tentera de démêler certaines invraisemblances afférentes au narratif ci-dessus.
Un peu de bon sens ! 
Comment Jehanne d’Arc "qui ne sait pas monter à cheval", peut-elle, après trois rencontres avec Robert de Baudricourt, accomplir en 11 jours le trajet de Vaucouleurs à Chinon ? En janvier 1429, sur la place du Chastel à Nancy, Jehanne courut une lance devant la Noblesse Première et Seconde de Lorraine, en présence du duc Charles II , de René d'Anjou duc de Bar, de Robert de Baudricourt ainsi que de Jean de Dieulouard. Jehanne, en qualité d'écuyère, dévoila un tel talent que le duc de Lorraine lui fit cadeau d'un destrier noir.